Report de la marche du 15 mai: Le Rhdp divisé

Publié le par sethkokorussie

Des jeunes de l’opposition en colère.

ANAKY-KOBENA 3Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), qui regroupe le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), le Rassemblement des républicains (Rdr), le Mouvement des forces d’avenir (Mfa) et l’Union pour la démocratie et la paix (Udpci), est fissuré. La preuve, le report de la marche projetée pour demain 15 mai 2010 par les jeunesses de cette coalition. Sur quatre leaders, seulement deux (Henri Konan Bédié du Pdci et Alassane Ouattara du Rdr) ont signé le communiqué lu le 12 mai dernier par Alphonse Djédjé Mady. Les deux autres (Anaky Kodénan du Mfa et Mabri Toikeusse de l’Udpci) ont brillé par leur absence. Même si on s’évertue au Rhdp à faire croire que cette décision est collégiale, parce que les seconds cités se sont fait représenter, il est clair que le Rhdp est divisé sur cette question. « (...) Face au risque d’affrontement et de pertes en vies humaines qui se profile de façon évidente, et conformément à l’esprit de paix et de dialogue qui les a toujours guidés, et rappelant leur attachement à la conquête du pouvoir d’Etat par les urnes et non par la violence d’une part, d’autre part, tenant compte de la nécessité de permettre la bonne tenue des assemblées annuelles de la Bad (Banque africaine de développement, ndlr) qui préfigure le retour du siège de l’institution panafricaine en Côte d’Ivoire , les Présidents du Pdci-rda et du Rdr ont décidé de reporter les manifestations prévues le 15 mai 2010, à une date qu’ils fixeront et communiqueront », a lu Djédjé Mady . Les lundi 10 et mardi 11 mai 2010, s’est, il faut le rappeler, tenue à la résidence du Président Henri Konan Bédié à Cocody , la Conférence des Présidents des Partis membres du Rhdp. Ces séances de travail ont porté sur l’analyse de la situation sociopolitique nationale, notamment sur la situation de blocage actuel du processus électoral et la marche projetée par la jeunesse du Rhdp. Mais, à l’évidence, les membres de cette organisation n’ont pas pu accorder leur violon et donner une position commune. « Gbagbo est passé par là », a commenté un cadre du Rhdp qui a requis l’anonymat. Le report de cette marche a soulevé un tollé général au sein de nombreux jeunes militants de l’opposition rassemblés aux abords de la résidence de l’ancien chef de l’Etat, Konan Bédié. Des quolibets et autres propos orduriers ont été servis aux dignitaires du Pdci et du Rdr au sortir de cette rencontre du 12 mai. Ces jeunes gens contenaient mal leur colère face au report de leur manifestation. D’ailleurs, pour eux, cette décision ne les engage pas. « Le Rhdp est constitué de quatre partis politiques. Seulement deux ont signé donc ce communiqué n’est pas valable. En sus, cette marche c’est nous qui la projetons. C’est à nous les jeunes de décider. Et nous avons décidé de la maintenir », a souligné un manifestant ivre de colère. Certains sont même allés plus loin pour réclamer la tête du président du Pdci.
Source: Soir Info.com

Publié dans Abidjan News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article