Redynamisation du tourisme : Un hôtel de 13 milliards F.Cfa à Marcory

Publié le par sethkokorussie

HOTEL.jpgAprès le Plateau, le 22 décembre, c’est au tour de Marcory de s’apprêter à accueillir un hôtel quatre étoiles. La première pierre a été posée, hier, dans ladite commune.


C’est la guerre des étoiles, version hôtellerie, à Abidjan. Quelques jours après la pose de la première pierre d’un hôtel quatre étoiles du Groupe africain Teylieum par le Premier ministre, Guillaume Soro, l’acte a été réédité. Cette fois-ci, c’est le groupe Azalaï hôtels qui réplique avec un hôtel quatre étoiles d’un coût prévisionnel de 13 milliards de FCfa. Hamed Bakayoko, le ministre de l’Intérieur, a procédé à la pose de la première pierre de ce futur chef-d’œuvre à Marcory en face de l’hypermarché Cap-Sud. Il représentait à l’occasion, le Premier ministre, Guillaume Soro, que tous attendaient impatiemment pour ce geste symbolique. C’est donc un autre opérateur qui viendra mettre du piment dans la course à l’excellence et au prestige entre groupes hôteliers. Mais c’est avant tout la preuve que tout est en marche en Côte d’Ivoire. Du moins, selon Hamed Bakayoko. « Les Ivoiriens sont témoins de ce que le secteur du tourisme bouge », a-t-il indiqué à la grand satisfaction de Jean-Louis Billion, président de la Chambre de commerce et d’industrie (Cci) et de Konaté Sidiki, ministre de l’Artisanat et de la promotion des Pme. Prévu initialement pour contenir 150 chambres, Azalaï hôtels en comptera finalement 180, selon Mossadeck Bally, président du groupe Azalaï hôtels. L’édifice s’étendra sur une superficie d’environ 3.140 m² et offrira 2.500 emplois indirects. Azalaï hôtels sera surtout construit avec des matériaux de nouvelle génération. Ce sera, entre autres, un vitrage d’isolation thermique. En d’autres termes, il permettra de maintenir un confort dans les 180 chambres. Sans oublier l’excellente vue sur le boulevard Valéry Giscard d’Estaing (VGE), l’hôtel offre également piscine, bar, salle de conférence…Toute chose qui fait dire à Mossadeck Bally qu’ils sont venus partager le retour de la paix avec les Ivoiriens. Le groupe dispose déjà de 7 hôtels grand standing en Afrique. Selon son président, l’ambition du groupe a toujours été de s’étendre dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) et celle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). En Côte d’Ivoire, l’heureux bénéficiaire de ces ambitions, c’est en premier lieu, Aké Atchimon. Le ministre du Tourisme s’est réjoui de ce que, malgré la grave crise traversée par le pays, celui-ci arrive à regagner la confiance des opérateurs économiques. Et, c’est une bonne nouvelle pour le secteur du tourisme qu’il dirige. Mais cette confiance, dit-il, est demeurée grâce à la volonté du président de la République qui entend dynamiser le secteur de l’hôtellerie. Quand on sait que la pose de la première pierre d’un autre hôtel grand standing est prévue les jours qui viennent à Yamoussoukro, on peut affirmer que le tourisme reprend son envol.
Raphaël Tanoh

Source:Nord Sud

ACSCI TV


 

Publié dans Vu dans la presse

Commenter cet article