Procès de Laurent Gbagbo – Pourquoi Ouattara n’a pas le choix

Publié le par sethkokorussie

1236Le président de la République Alassane Ouattara a annoncé hier dans son discours à la Nation, que Laurent Gbagbo et ses camarades répondront de leurs actes devant la justice. A dire vrai le chef de l’état ivoirien n’avait pas le choix. Absoudre Laurent Gbagbo « immédiatement » aurait été un très mauvais signal pour toutes les victimes de la crise postélectorale. Cela aurait pu avoir un effet désastreux et démobilisateur pour les partisans du Président Ouattara, mais aussi pour tous les ivoiriens victimes de l’impunité, victimes de la sordide et inutile crise postélectorale…Pis, les ultras du Gbagboisme auraient eu du mal à se rendre à l’évidence du grand tort fait aux Ivoiriens si l’on pardonnait sans établir la justice, ni faire la lumière sur cette triste et meurtrière crise postélectorale. Et, ils (LMP) se seraient remis de nouveau à entraver le processus de réconciliation nationale. Un procès juste et équitable pour Laurent Gbagbo, Simone Gbagbo, Kla Sylvanus, Ouattara Gnonzié, Franck Anderson Kouassi, Don Melo, Damana Pikass, Paul Yao Ndré, Affi N’guessan, Kadet Bertin, Blé Goudé, Bro Gregbé Geneviève, Aké N’gbo, Koffi Serge, Bohoun Bouabré, Mian Augustin, Kacou Brou (KB) etc. fera du bien à tous et aidera à la préservation de la paix sociale. Si ses partisans (de Gbagbo) sont animés de bonne volonté, ils ne devraient pas conditionner leur participation au processus de normalisation par une exigence d’impunité. Impunité NON, pardon OUI peut-être. Mais cela passe par le chemin de la justice et d’un procès juste et équitable. Les Gbagboistes ne doivent pas ramer à contre courant en continuant à agiter le chiffon rouge du désordre civil et républicain. Un procès de Laurent Gbagbo et des siens est un impératif de sécurité nationale et va dans le sens de la réconciliation nationale. Tel est le message que le Président Ouattara veut, et doit faire passer.

Source:Connectionivoirienne.net

SETH KOKO TV

L'ACSCI donne la parole le 5/04/11 à une femme violée par des militaires de Gbagbo. Cette dernière demande aux ivoiriens de lutter pour que cela ne se reproduise plus en RCI, et que les ivoiriens se pardonnent pour qu'avance notre patrie www.sethkoko-blog.com

 


 

 


 


 

Publié dans Abidjan News

Commenter cet article

moulé 07/12/2011 13:34


Attendez!! celui qui a écrit ça la est dans son sérieux ou bien lui ne ne sais pas quand le problème de la Côte d'Ivoire a commencé?dans la nuit du mercredi au jeudi 19 septembre 2002 la Côte
d'Ivoire est attaqué avec tout ce qu'on connait morts en cascade,déplacement des populations, viols..Quelques temps plus tard un chef rebelle fait des déclarations et dit tout ceci est fait a
cause d'une seule personne Alassane Dramane Ouattara.Ils ont tempêté jusqu'a Gbagbo dans son preuve d'homme qui aime son peule va aux élections contre le gré de la constitution qui dit que
lorsqu'une partie du pays est attaquée ya pas élections et depuis 2002 de Bouaké jusqu'a Korhogo en passant par vavoua... est sous zone rebelle.ya élection des trois grands comme on le dit au
premier tour gbagbo sort vainqueur. Au 2ème tour ya des magouilles au nord, on empêche des gens de voter.ironie du sort, l'élection la plus chère du monde on transporte des urnes a vélo.Le
conseil constitutionnel proclame Laurent Gbagbo comme vainqueur, la CEI proclame le mossi la dans son QG au golf comme vainqueur.Bon la jusque la ya pas encore de problème, tu dis tu as gagné je
dis j'ai gagné or pour gagner il faut se baser sur quelque chose pour le dire n'est ce pas?Vient on va recompter les voix tu n'es pas d'accord et le représentant de l'ONU dit que c'est pas normal
de recompter car ça remettrait l'intégrité de l'ONU en doute alors qu'on sait que vous n'avez jamais séparer palabre dans un pays ou vous avez intervenu car la preuve vous venez séparer palabre
avec foreuse moi j'ai jamais compris ça dèh!Le même mossi dit encore de ECOMOG n'a qu'a venir nous attaquer et s'il reste un seul ivoirien reste lui il va le gouverner.Bon ton ami Sarko a fait
parce que moi j'était et je suis a abidjan depuis le d"but de la crise que vit mon pays en 2002 donc les combats je sais ce qui s'ets passé.Ils ont tous fait et quand les forces armées de Côte
d'Ivoire ont commencé a repoussé les rebelles de Ouattara les français sont rentrés en jeu et l'ont pris pour le donner.Si cela s'est passé faut reconnaitre que c'est notre PR Gbagbo qui l'a
voulu sinon les français la pendant les combats ils ont laissé leur peau eux même ils le savent.Ouattara tu es au pouvoir ça va plus d'un anu n'as pas encore reçu de visite d'une région, ça te
dis rien tu parle de réconciliation mais comme tu sais bien sauter les clotures j'espère que quand ça va se retourner sur toi tu auras le courage et la force de Gbagbo dèh! parce que a te voir tu
es un mort-vivant.


Ouattara qui se dit démocrate quand on le suit pas c'est un problème, tu emprisonne,tu renvoies...Tu viens au pouvoir alors qu'on dit l'administration est une continuité mais toi des concours
qu'on affiche des résultats tu viens tu supprime et dit tu reconnait pas ça. C'ets bien continue mais ta mort n'est pas loin.


Que Dieu veille sur toi président Gbagba car tu es l'élu des ivoiriens et la vérité finie toujours par triompher sur le mensonge.