Message de nouvel an/Alassane Ouattara à ses compatriotes : ‘’Notre pays étonnera le monde’’

Publié le par sethkokorussie

ADO22A la veille du nouvel an, le président de la République, Alassane Ouattara, s’est adressé à ses compatriotes le samedi 31 décembre 2011. Dans un discours à la nation, plein d’espoir, le chef de l’Etat a eu des mots bien choisis, pour rassurer les Ivoiriens quant à l’avenir de leur pays.

Ivoiriennes, Ivoiriens, Mes chers compatriotes,
Chers amis de la Côte d’Ivoire,

En cette fin d’année, je voudrais saluer votre courage, votre patience et votre persévérance. L’année 2011 a été difficile et éprouvante pour chacun de nous et pour notre cher pays. Elle a aussi été une année charnière.

En effet, alors que les tensions qui ont ébranlé la Côte d’Ivoire ont connu des pointes de violences extrêmes pendant la crise postélectorale, notre pays a pu renaître, pour repartir vers des lendemains meilleurs.

Mes chers Compatriotes,

L’Etat travaille avec dévouement et acharnement pour alléger les souffrances de tous les Ivoiriens et leur permettre de vivre en paix et en sécurité. Six mois après la formation du gouvernement, nos efforts commencent à porter leurs fruits. La vie économique et sociale a repris. Les entreprises, les commerces, les services, les banques, les industries... sont en activité. La Côte d’Ivoire est au travail.

Nos familles ont retrouvé la sérénité. Chaque Ivoirien peut vaquer tranquillement à ses occupations, en dépit de quelques dérapages de certains éléments des Frci. Comme vous le savez, nous avons pris des mesures énergiques à cet égard, notamment la création d’une police militaire, pour y remédier. Partout dans le pays, les policiers et les gendarmes sont redéployés, pour veiller à la sécurité des personnes et des biens. Près de 10 000 hommes ont été désarmés. Nous mettons tout en œuvre pour assurer leur réinsertion économique et sociale. Ainsi, rien que dans le district d’Abidjan, nous avons créé 5 000 emplois pour des ex-combattants qui sont chargés d’entretenir 1.000 Kms de voirie.

Malgré tous nos efforts, nous savons qu'il nous reste beaucoup à faire. Je puis vous rassurer quant à notre détermination à déployer plus de moyens encore, afin de ramener la sécurité partout dans notre pays. Cela passera notamment par le renforcement de la restructuration de l’armée et la réhabilitation des casernes et des camps militaires.

Mes chers compatriotes, chers frères, chères sœurs,

Le visage de notre pays change de jour en jour. Des moyens considérables sont mis en place pour améliorer la salubrité dans nos villes ainsi que l’hygiène et le cadre de vie de nos populations. D’énormes efforts sont fournis pour que les soins de santé des Ivoiriens les plus défavorisés soient gratuits, sur toute l’étendue du territoire national.

Plus de deux millions de kits de fournitures scolaires ont été distribués gratuitement, pour assurer à nos enfants, un meilleur accès à l’éducation.

Les universités sont en train d’être réhabilitées à cause de l’état de dégradation avancé des infrastructures. Ces travaux de réhabilitation sont indispensables pour donner aux étudiants et aux enseignants, un meilleur environnement.

Nos équipes sont sur le terrain, de jour comme de nuit, pour réparer nos infrastructures ou en créer de nouvelles. Qu’il s’agisse d’éclairages publics, d'installations hydrauliques, de routes bitumées ou de ponts, les grands travaux ont commencé. Toute la Côte d’Ivoire est en chantier. Chacun peut le constater. Et la satisfaction qu'affichent déjà nos compatriotes est un encouragement pour le gouvernement.

L’administration se remet en marche, avec des exigences accrues en matière d’intégrité et d’efficacité. La confiance des partenaires extérieurs a été restaurée. Les investisseurs reviennent, chaque jour plus nombreux et plus motivés. Nous avons le soutien des pays de la sous-région et de la communauté internationale.

Notre pays reprend progressivement sa place de locomotive de l’Afrique de l’Ouest et se repositionne dans le concert des Nations.

Enfin, le processus de normalisation institutionnelle est presque achevé. Après l’investiture du président de la République, la formation d’un nouveau gouvernement, la mise en place des Institutions de la République, vous avez été appelés aux urnes, le 11 décembre dernier, pour choisir vos députés, lors des élections législatives, les premières organisées dans notre pays depuis plus de 10 ans. A l’occasion de ce scrutin, vous avez exprimé, une fois de plus votre attachement à la démocratie et réaffirmé votre volonté de doter notre pays d’institutions fortes et légitimes. Le scrutin du 11 décembre aboutira à la mise en place d'une nouvelle Assemblée nationale, l’un des plus importants piliers de notre République. Vous avez donc, en élisant vos députés, posé un acte qui consolide la Côte d’Ivoire nouvelle. Je tiens à saluer toutes les formations politiques qui ont participé à ce scrutin législatif. Je les félicite pour leur sens de responsabilité. 2011 a ainsi consacré la victoire de la démocratie dans notre pays.

Chers frères, chères sœurs,

Bien que nous ayons, au cours de ces premiers mois de mandat, réussi à faire redémarrer notre pays sur tous les plans, beaucoup reste encore à faire. Je peux vous assurer que nous sommes sur la bonne voie. Tous les paramètres sont réunis pour que l'année 2012 soit une année de succès pour notre pays.

Bientôt, nous retrouverons une croissance économique digne de notre potentiel et, je peux affirmer que la Côte d’Ivoire de demain sera rayonnante. Elle pourra réaliser ses grandes ambitions ; elle en a les capacités et la volonté. Notre pays étonnera le monde par son dynamisme.

L'objectif du gouvernement est de donner à notre cher pays les moyens d’atteindre l’excellence dans tous les domaines ; d’offrir à chacun d’entre vous les conditions de son épanouissement personnel, social, économique et moral. A notre jeunesse, je veux dire que sa quête d’emploi aboutira. Elle doit garder l'espoir, car le travail des jeunes est une priorité pour le gouvernement. Nous sommes déterminés à créer les conditions d'emploi pour tous ceux qui ont la volonté et le courage d'avancer dans la vie. A nos parents paysans, je veux dire que des réformes importantes sont en cours de réalisation, pour vous garantir une rémunération à la hauteur de votre travail.

Quant à vous, vaillantes femmes de Côte d'Ivoire, je voudrais également vous assurer que nous mettrons dès 2012, des réformes très novatrices pour accompagner vos projets, notamment dans le secteur des microcrédits. Nous allons également créer les conditions idoines pour l’utilisation de vos compétences.

Aux familles, sachez que nous veillerons à votre bien-être et nous redoublerons d’effort pour que vous ayez un environnement sain, des logements décents, des écoles pour vos enfants, des hôpitaux équipés et une couverture médicale pour chacun.

Mes chères compatriotes, chers frères, chères sœurs,

Nous pouvons réussir et nous allons réussir, ensemble. Pour cela, nous devons nous rassembler autour des valeurs fondamentales qui ont fait des premières décennies de notre indépendance, une période de croissance et de paix, d’hospitalité et de solidarité. Je demande à tous les Ivoiriens de faire honneur aux symboles de notre Nation: notre drapeau, notre hymne national, et notre belle devise : Union - Discipline - Travail.

Nous devons ancrer en nous une véritable conscience nationale et la mettre en pratique dans la vie de tous les jours. Chacun de nous a un rôle à jouer dans le long et difficile processus de réconciliation.

C’est notamment la raison d’être de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation. Cette commission a commencé son travail. Grâce à elle, les victimes pourront témoigner et obtenir réparation. La Commission aura également pour mission d’analyser les causes de la crise politique et identitaire qui a ébranlé notre pays. J’appelle donc toute la population, la classe politique, la société civile, les leaders coutumiers, les religieux et les médias à soutenir son action et celle de son président, qui a toute ma confiance.

Je demande à nos frères et sœurs exilés de revenir au pays car c’est ensemble que nous pourrons bâtir la Côte d’Ivoire nouvelle que nous appelons de tous nos vœux.
Pour ma part, je mettrai tout en œuvre pour que l’Etat retrouve sa crédibilité et que chacun retrouve sa dignité et sa sérénité.

Mes chers compatriotes,

Ma priorité et celle du gouvernement est donc de bâtir une Côte d’Ivoire rassemblée. Une Côte d’Ivoire rassemblée autour de ses valeurs, avec un peuple qui assume sa diversité ; un peuple ouvert sur le monde ; un peuple chaleureux, doté d’un formidable optimisme et d’une foi inébranlable en l’avenir. Pour que ce peuple magnifique reste soudé, nous devons promouvoir un Ivoirien nouveau, plus respectueux des valeurs de la République.

J’invite donc tous mes compatriotes, en particulier les jeunes, à saisir les opportunités qui vont se présenter dans les mois et les années à venir. Une nouvelle ère de prospérité va s’ouvrir. A tous les Ivoiriens, je veux dire que notre pays redeviendra ce qu’il est en réalité : un soleil pour tous ses habitants et même au-delà.

Ensemble, nous y parviendrons. Grâce aux efforts de tous, demain la Côte d’Ivoire pourra ainsi se distinguer :

• par la force de son unité et de sa solidarité ; • par ses hommes et ses femmes, en bonne santé et bien formés ;

• par son attachement à l’Etat de droit, à la justice, aux valeurs démocratiques et au respect des droits de l’Homme ; •par ses institutions fortes et indépendantes, piliers d’une démocratie moderne; •par ses performances économiques, ses infrastructures modernes et son cadre de vie amélioré ; •par son extraordinaire richesse culturelle et artistique ;

•par ses résultats sportifs, notamment à l’occasion de la prochaine Can 2012.

Chers frères, chères sœurs,

Soyez les acteurs du renouveau car l’avenir nous appartient.

La Côte d’Ivoire de demain, c’est aussi un pays rayonnant, ouvert sur le monde et qui assume son leadership en tant que puissance régionale. Je peux vous assurer que le gouvernement travaillera sans relâche à la reconstruction de la Côte d’Ivoire de demain. Et vous le verrez, les résultats ne se feront pas longtemps attendre.

Mes chers compatriotes,
Chers frères, chères sœurs,
Chers amis de la Côte d’Ivoire,

Je voudrais à présent vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année. Je sais qu’elles auront une saveur très particulière pour chacune et chacun de vous et pour toutes les familles de notre beau pays. Alors, goûtons le bonheur d’être ensemble.
Célébrons la paix et l’espoir retrouvés.

Bonne et heureuse année 2012 à toutes et à tous. Vive la Côte d’Ivoire.


 Seth KOKO lance un appel aux africains ''pour avoir son independance, il faut travailler''

 


 

 

 

Publié dans Réconciliation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article