Korhogo/Encasernement - Fofié nommé commandant du GI 4

Publié le par sethkokorussie

Wattao BakayokoLe Commandant Fofié Kouakou Martin est à la tête du quatrième groupement d’instruction (GI). Le drapeau ivoirien lui a été remis, hier à la place de l’indépendance, par le chef d’état-major des Forces armées des Forces nouvelles, le Général Soumaïla Bakayoko, en présence du préfet de région, Auguste Tahan et de Dosso Mamadou représentant le secrétaire général des Forces nouvelles. Il est 10h 41 quand le maître de cérémonie militaire annonce: «Nous allons assister à la remise du drapeau au commandant du 4ème groupement d’instruction ». Tout le monde retient son souffle. Qui sera le commandant du groupement d’instruction de Korhogo? C’est la question qui trottait dans la tête des éléments des Forces nouvelles, pressés de connaître l’identité du nouveau patron. Leur inquiétude sera apaisée les minutes qui ont suivi. Le célèbre barbu se lève et se dirige devant la tribune. Il est rejoint par le Général Soumaïla Bakayoko. Le chef d’état-major des Fafn lui remet le drapeau de l’Etat de Côte d’Ivoire. Qui fait de lui le commandant du quatrième groupement d’instruction. « Commandant Fofié, au nom du secrétaire général des Forces nouvelles et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, je vous remets le drapeau de Côte d’Ivoire comme symbole du commandement durant tout le temps que durera votre commandement», a dit Soumaïla Bakayoko. Aux éléments, il lancera : « Désormais, vous reconnaîtrez comme votre chef, le chef de bataillon, Fofié Kouakou Martin. Vous lui devez obéissance et respect pour le succès des armes de Côte d’Ivoire.» Ces déclarations seront suivies d’applaudissements à n’en point finir. Des soldats, heureux, ont laissé éclater leur joie. « En tout cas, ils ont vu juste, c’est lui qu’il nous faut », jubilait un groupe de militaires. Interrogés, des leaders de communauté n’ont pas caché non plus leur joie. « Je suis le plus heureux de tout le monde, vu qu’on vient de lui confier une nouvelle responsabilité. C’est mon fils et je ne peux que lui faire des bénédictions pour qu’il soit toujours à la hauteur des responsabilités qu’il aura », s’est réjoui Coulibaly Issa, porte-parole du chef de canton de Korhogo. « Nous, au niveau de la communauté musulmane, n’avons jamais souhaité que Fofié quitte cette ville (Korhogo, Ndlr). Nous savons le grand travail qu’il abat ici. Alors nous sommes heureux, nous le félicitons et nous prions pour lui pour qu’il ait toujours la tête haute », a renchéri Cissé Gaoussou, Imam de la grande mosquée de Korhogo. Soro Nagalourou, le président des dozos, ne dit pas autre chose. Montrant fièrement le véhicule de type 4X4 que le commandant Fofié leur a offert, il s’exclame : « Je ne sais si c’est par rapport à nous que l’Etat a pris cette décision, mais j’avoue que cela nous va droit au cœur. On ne peut que remercier ceux qui ont pris cette décision. Nous avons toujours travaillé en bonne intelligence avec le commandant. Chaque mois, il met à notre disposition 200 litres de carburant dans le cadre de notre mission de lutte contre l’insécurité. Il est à la place qu’il faut.»
Successivement Fofié a été nommé chef de sécurité, commandant de zone adjoint, commandant de zone. En outre, il était le chef de sécurité des frontières nord. Depuis hier, il est le commandant du 4ème groupement d’instruction. Comme quoi, on ne change pas une équipe qui gagne.

Mazola
Correspondant régional


Propos de Fofié à la fin de la cérémonie

« Comme vous l’avez constaté, la cérémonie l’encasernement des VAN. A la tête du 4ème groupement d’instruction, mes chefs ont bien voulu me confier cette responsabilité. Je les remercie. Ils pourront compter sur les éléments et moi-même. (…) Nous allons améliorer les conditions de travail de nos éléments. Dès qu’ils sont encasernés, ils ne sont plus VAN, volontaires à l’armée nouvelle, mais ils sont dans l’armée nouvelle. Ils devront respecter la discipline militaire. Merci ! »
Recueillis par Mazola

Source: L'expression

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour.

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Publié dans Abidjan News

Commenter cet article