Infrastructures / Réhabilitation des voiries à Abobo, Le ministre Patrick Achi lance les travaux

Publié le par sethkokorussie

Dans six (6) mois, ce sera la fin du calvaire des populations d’Akéikoi et de N’dotré, deux quartiers de la commune d’Abobo. La réhabilitation des voiries en ces lieux, financée par la Banque Mondiale, a été officiellement lancée le samedi 1er octobre 2011 par le ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi. Qui n’a pas manqué d’explimer sa désolation à l’endroit des usagers de ces voies. «Pour parcourir les 3km qui relient le village d’Akéikoi à Abobo, il faut 20 ou 35 mn. Avec les travaux de réhabilitation de la route, c’est la fin d’un calvaire qui dure depuis 38 ans », s’est réjoui le chef du village d’Akéikoi, Abodou Faustin. Lui emboîtant le pas, le ministre Patrick Achi a rassuré ses parents quant à ses choix que certains parmi eux n’ont pas compris. « Quelquefois, nos visions ont divergé, mais aujourd’hui, ils doivent se rendre compte que le fils a eu raison (…) Il faut que la route d’Akéikoi soit le symbole de la réconciliation, sur toute l’étendue du territoire national, entre ceux qui ne se sont pas compris, entre ceux qui se sont battus. Que cette route soit le pont entre les cœurs, hier divisés, aujourd’hui réconciliés », a souhaité Patrick Achi, tout en rendant hommage à Madani Tall, « l’Ivoirien » dont l’institution, la Banque Mondiale, en appui au Projet d’urgence d’infrastructures urbaines (PUIUR), finance cinq grands chantiers à hauteur de 75 milliards de FCFA, entre autres, l’alimentation en eau potable, la réhabilitation du réseau d’assainissement, la construction et la réhabilitation de voiries urbaines. Le tronçon à bitumer à N’dotré est long d’1,5 Km et celui d’Akéikoi, qui part de la cité universitaire d’Abobo-Sogefiha jusqu’au village d’Akéikoi, est long de 2,6 Km. Les travaux consisteront, entre autres, à réparer les voies endommagées, à la pose de signalisation et à la construction d’ouvrages de drainage des eaux de pluies. Le ministre Adama Toungara, en tant que premier magistrat de la commune et Mme Kandia Camara, ministre de l’Education nationale ont pris part au lancement des travaux de réhabilitation.
H. K

Source:L'Intelligent D'Abidjan

SETH KOKO TV


 

 

Publié dans Vu dans la presse

Commenter cet article