Images humiliantes d`Affi N`Guessan, de Michel Gbagbo et autres sur Internet / Tiken Jah (artiste reggae) : `` Je suis choqué``, `` Il faut une justice sans humiliation``

Publié le par sethkokorussie

tae.jpgIl est 16h41 ce lundi 11 juillet 2011, quand nous recevons un appel téléphonique, depuis l’Hexagone. Au bout du fil, le célèbre artiste reggae, Tiken Jah. L’homme n'est pas du tout content. Il n'apprécie pas, en effet, la vidéo diffusée sur Internet, présentant le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N'Guessan, Michel Gbagbo, Diabaté Beh, et bien d'autres détenus à Bouna, en train de se faire crier dessus et soumis à des exercices physiques forcés.'' Je suis choqué. Ces images me choquent, à un moment où les esprits cherchent à se réconcilier. Je pense que pour une bonne réconciliation, nous devons aller à l'apaisement. Alors, il faut absolument éviter l'humiliation. Aujourd'hui, la réconciliation doit être présente dans tous les esprits. Même quand on est prisonnier politique, on a des droits et ces droits doivent être respectés'', a dit l'artiste, d'humeur à cracher ses vérités.
Il a souhaité que les autorités ivoiriennes, notamment le Premier ministre et le président de la République, prennent '' rapidement'' des dispositions pour que cette ''humiliation devant camera ou hors camera'' ne se reproduise plus. Pour lui, ces images, dans le contexte actuel, ne doivent plus être vues. '' Ce n'est pas bon pour l'image de notre pays'', a-t-il estimé. Tiken Jah a indiqué ''qu'il y a des choses que nous avons reprochées à l'ancien régime et il n'y a pas de raison qu'on se taise s’ il y a des choses qui ne vont pas sous l'actuel régime'', a justifié le reggaeman. '' Ces images n'encouragent pas la réconciliation. Tout le monde n'est pas obligé de suivre l'actuel régime. On est en démocratie, il faut respecter les droits de tous. Il est important que des dispositions soient prises pour que le travail de ceux qui se battent pour la réconciliation ne soit pas sapé '', a souligné le descendant de Fakoly. Selon lui, la justice est indispensable, car sans elle on ferait l'apologie de l'anarchie. Il s’est dit favorable au fait que ceux qui ont commis des délits passent devant la justice. '' Il faut une justice, sans humiliation'', a-t-il tranché.
Tiken Jah a laissé entendre que ses nouveaux rapports avec Alpha Blondy traduisent la réconciliation que prônent les Ivoiriens. '' J'ai dit aux Ivoiriens que j'allais aller vers Alpha Blondy parce que je suis le petit frère. J'ai fait ce que je peux. Je souhaite donner un exemple concret de réconciliation. Alpha et moi parlons de réconciliation, il était important que nous commencions par nous-mêmes. Alpha souhaite que le pays se retrouve et nous nous inscrivons dans cette position '', a-t-il conclu.
Il faut noter que Tiken Jah est l'un des promoteurs de la caravane de réconciliation nationale. Il a en projet de faire revenir en Côte d'Ivoire tous les artistes ivoiriens qui ont quitté le pays, suite à la crise post-électorale.

Loss ZOROME

Source:Soir Info

La vidéo

 


 

 

Publié dans Vu dans la presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article