Francis Wodié aux commissaires de la Cei : «Garantissons au pays des élections incontestables»

Publié le par sethkokorussie

WO.jpegL’essentiel du message de Francis Wodié, le président du Conseil constitutionnel, aux nouveaux commissaires de la Commission électorale indépendante, est une invitation à garantir à la Côte d’Ivoire des élections incontestables.


Se servir des erreurs du passé pour éviter de trébucher dans le présent. Cette sagesse a inspiré le président du Conseil constitutionnel, Francis Wodié, qui est soucieux que la Côte d’Ivoire ne connaisse pas d’autres crises post-électorales. « Nous devons, tirant les leçons du drame que nous avons connu, savoir par notre compétence, notre sérieux, notre sincérité et notre sens du devoir, éviter à la Côte d’Ivoire tout affrontement ou toute violence en matière électorale comme cela se voit dans un Etat de droit ». C’est le conseil qu’il a prodigué, hier au siège de son institution au Plateau, aux membres de la commission centrale de la Commission électorale indépendante (Cei) lors de la cérémonie de prestation de serment de ces derniers. « Nous devons œuvrer à fournir à la Côte d’Ivoire et aux Ivoiriens des élections régulières, justes, transparentes et hors de contestation par des résultats acceptés par tous », a-t-il insisté. Francis Wodié a invité ses collaborateurs et les membres de l’institution dirigée par Youssouf Bakayoko à se mettre au-dessus de tout parti pris. « Vous vous devez d’être des organes indépendants et impartiaux. De même que le conseil constitutionnel. Nous devons l’être, en tant que corps mais aussi en tant qu’individu. Notre responsabilité collective autant qu’individuelle est engagée », a poursuivi le juriste. Selon le constitutionnaliste, la Cei et son institution ont, à des égards, une mission commune : « vous vous êtes engagés, et nous, conseil constitutionnel, nous sommes engagés tout autant. Nous intervenons dans le même domaine : celui des élections politiques nationales. A savoir les élections présidentielles et législatives. Mais pour vous, commission électorale indépendante, ces élections constituent la matière exclusive de votre champ. Quant à nous, conseil constitutionnel, la matière des élections constitue un secteur, bien sûr, essentiel. Mais non point exhaustif de notre domaine de compétence ». « Je m’engage à bien et fidèlement remplir ma fonction, à l’exercer en toute indépendance et en toute impartialité dans le respect de la constitution et du code électoral. Et, à garder le secret des délibérations même après la cessation de mes fonctions ». Chacun des quatorze commissaires a, la main droite levée, juré de tenir ce serment. « Ayant ainsi juré devant le conseil constitutionnel, a interprété l’homme de droit, c’est devant le peuple de Côte d’Ivoire et les Ivoiriens que vous avez prêté serment ». Francis Wodié a soutenu que le Conseil constitutionnel « ne doute guère » que les commissaires tiendront leur serment.

Bamba K. Inza

Source:Nord Sud

SETH KOKO TV


 

Publié dans Vu dans la presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article