Fonction publique / Concours de recrutement d’informaticiens : Gnamien Konan pris à son propre piège

Publié le par sethkokorussie

Le ministère de la Fonction publique dirigé par Gnamien Konan a ouvert du 19 au 30 mars 2012 les concours de recrutement de 200 informaticiens. Ce sont des milliers de jeunes ivoiriens qui ont postulé à ce test. Depuis le mois de mai dernier, la liste des présélectionnés pour participer aux épreuves des concours est connue. A en croire, l’un des collaborateurs du ministre Gnamien Konan qui a souhaité garder l’anonymat, le premier responsable de la Fonction publique ivoirienne qui entend assainir son département veut faire composer les candidats sur des ordinateurs et non sur des feuilles. «C’est pour éviter la fraude», soutient-il. Puis d’indiquer que ce sont les compositions manuelles qui favorisent la fraude. «Avec l’intégration des technologies de l’information dans les concours, les résultats seront connus le même jour», renchéri ce proche du ministre Gnamien Konan. Mais, avoue-t-il, il y a des difficultés à réaliser ce projet. Car, souligne-t-il, c’est au moins mille ordinateurs qu’il faut pour faire composer les candidats. «C’est à ce niveau que ça coince parce que nous n’avons pas tous ces ordinateurs à disposition. Pour les acheter, il faut rechercher les ressources ailleurs surtout que les concours sont gratuits». Puis d’affirmer que son département a, à cet effet, adressé une correspondance au ministère de l’Economie et des Finances. «Malheureusement, les responsables de ce département nous ont signifié que cette préoccupation n’a pas été prise en compte dans le budget 2012». Dans son ambition d’informatiser l’administration ivoirienne afin de combattre la fraude, le ministre Gnamien Konan a estimé que cela passe nécessairement par le recrutement de nombreux informaticiens. Malheureusement, il se pose le problème de moyens.

R.Dibi

L'intelligent d'Abidjan

Publié dans Abidjan News

Commenter cet article