Environnement des affaires, charges fiscales, lutte contre la corruption, etc. : La détermination du Patronat ivoirien

Publié le par sethkokorussie

PDG DiagouL'assemblée générale de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire a jeté les bases de la détermination du patronat ivoirien. En effet, récemment, cette rencontre qui a eu pour cadre l’hôtel Pullman au Plateau, a été l’occasion de plancher sur le rapport moral et financier du conseil d'administration et sur la marche de la confédération pendant l'exercice clos le 31 décembre 2009. L'assemblée générale a donc donné quitus entier et sans réserve aux administrateurs pour leur gestion au cours de l'exercice écoulé. Et la commission pour l’entrepreneuriat féminin a vu le jour afin d’impliquer davantage la gente féminine. S’agissant de l’année 2010, le conseil d’administration présidé par Jean Kacou Diagou a décidé de poursuivre ses actions d’amélioration du climat et de l’environnement des affaires. Pour la Cgeci, la Côte d’Ivoire n’est pas un modèle en la matière. En outre, le patronat entend mettre l’accent sur le recouvrement des arriérés et crédits de Tva, améliorer l’environnement juridique et judiciaire des affaires, réduire et contenir les charges fiscales qui pèsent sur les entreprises. Cette année, les opérateurs économiques veulent entre autres maintenir le dialogue avec les partenaires sociaux, contribuer à la réforme de l’enseignement et de la formation, poursuivre la lutte contre le racket, la corruption et la fraude…Il convient de rappeler que la Côte d’Ivoire est classée 168ème sur 183 pays. Le Patronat, qui est déterminé à faire entendre sa voix, veut également affirmer son leadership sur les priorités et choix autant nationaux que régionaux en matière économique, de gouvernance, de compétitivité, de promotion de l’entreprise, etc. D’autres chantiers comme la promotion des intérêts et activités de ses membres et de son organisation par la communication ne seront pas occultés en 2010. La construction de la maison de l’Entreprise, la poursuite des actions de renforcement de l’efficacité de l’organisation et l’amélioration de la qualité de service aux membres. La Cgeci va aussi proposer et lancer une première offre de services plus ciblée sur les demandes _et besoins des membres, poursuivre l’appui direct aux autres associations et organisations professionnelles ou _accroître le renforcement des capacités des entreprises par des projets d’appui et de formation, notamment la mise à niveau des entreprises et l’amélioration de leur compétitivité. Au plan international, le Patronat ivoirien sera plus actif sur les marchés extérieurs (intégration régionale, APE, aide au commerce et mondialisation). Quant à la relance post-crise, elle sera mieux préparée et le Patronat va poser surtout les bases solides avec la réalisation progressive du plan stratégique CI 2040. Mais les opérateurs économiques appellent de tous leurs vœux la tenue de l’élection présidentielle sans laquelle aucune perspective véritable n’est possible.

Jean Eric ADINGRA: LE PATRIOTE

Publié dans Afrique News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article