Education nationale / Kandia Camara donne le calendrier des examens de fin d`année / L`uniforme de retour. Rentrée 2011-2012 le 24 octobre

Publié le par sethkokorussie

KAN.jpgLe président de la République, le Dr Alassane Dramane Ouattara, veut insuffler à l'école ivoirienne,
une nouvelle dynamique. La ministre Kandia Camara, chargée de la mise en œuvre de la politique
d'éducation nationale du président de la République vient de prendre de nouvelles mesures visant à
faire en sorte que l'école ivoirienne retrouve son lustre d'antan après la grave crise postélectorale qui
la durement secouée. C'était au cours d'une conférence de presse, tenue hier lundi 01er aout, à son
cabinet sis au 28ème étage de la tour D. Six points majeurs ont été débattus lors de cette rencontre
par la ministre Kandia avec la presse : Les examens de fin d'année; la préparation de l'année scolaire
2011-2012, les opérations liées à la gratuité de l'école, la réinsertion de l'uniforme…

Les examens scolaires auront bel et bien lieu

D'entrée, la ministre Kandia Camara a fait savoir que l'ensemble des établissements scolaires a
fonctionné correctement. Ainsi donc, depuis le 29 juillet 2011, les élèves des classes intermédiaires
sont en congé, quant à ceux des zones Cno, ils le seront à compter du 12 août. A cet effet, elle a fixé
le calendrier des examens comme suit.

Pour l'examen du Baccalauréat, les épreuves physiques et sportives se sont déjà déroulées du 04 au 15 juillet. Les épreuves orales et pratiques sont prévues du 06 au 16 septembre et les épreuves écrites du 20 au 23 septembre. Elles seront suivies des résultats le lundi 10 octobre 2011. Ce sont 207.995 candidats qui composeront dans 326 centres retenus

Au niveau du Cepe et l'entrée en 6ème, les épreuves écrites sont prévues pour se dérouler le mardi 06 septembre ; les résultants seront connus le 20 septembre. Au total 423.226 candidats se présenteront dans 1623 centres d'examens

Les candidats au Bepc boucleront la boucle avec les épreuves orales qui auront lieu du 27 au 30 septembre puis les écrits du 04 au 05 octobre. La proclamation des résultats se tiendra le 21 octobre. 498 centres accueilleront les 311550 candidats.

Pour cette année, ce sont au total 942771 candidats qui prendront part à ces examens à grand tirage.

En fixant les dates de ces examens, la ministre de l'Education nationale met fin à toutes les rumeurs d'année blanche distillées çà et là. Elle réaffirme sa détermination à sauver l'école, détermination affichée lors de la seconde rentrée scolaire, le 26 avril dernier.

La date de l'année

scolaire 2011/2012 connue

Selon la ministre de l'Education nationale, Kandia Camara, l'organisation tardive des examens de fin d'année a un impact évident sur l'année scolaire prochaine. En effet, "la rentrée scolaire prochaine se fera de façon progressive" a-t-elle annoncé. Elle commencera par les classes intermédiaires le lundi 24 octobre 2011. Quant aux classes de 6ème, leur rentrée est fixée pour le 2 novembre, et celle des classes de seconde, subordonnées à la fin des travaux de la Commission nationale d'orientation. Mais déjà, la ministre annonce pour l'année prochaine, la fin des examens, tous les examens au plus tard le 20 juillet 2012. Pour le respect de cette date, les notes seront arrêtées le 25 mai 2012.

La réinstauration du port de l'uniforme scolaire

A la rentrée prochaine, les élèves et écoliers reprendront goût avec l'uniforme. La tenue kaki et la petite robe carreaux-carreaux sont de retour pour le primaire, et le kaki et le bleu blanc de la 6ème à la terminale. A ce niveau, il n'y a vraiment pas de problème, malgré les reformes, cette tenue a résisté. Pour le primaire, les mêmes raisons de discrimination avaient été évoquées par l'ancien régime, mais ces tenues revenaient très chères aux parents ayant plusieurs enfants au primaire.

Cependant Kandia Camara a expliqué l'importance de l'uniforme à l'école " Il s'agit de reduire les discriminations d'ordre social et économique. Nous pensons que l'uniforme, permettant d'identifier nos élèves, est un élément de sécurisation à ne pas négliger ".

Poursuite de la gratuité à l'école

"La politique de gratuité est un axe essentiel de l'action du gouvernement " a soutenu le ministre de l'Education nationale à cette conférence. A cet effet, elle a clairement indiqué qu'il est important de la rendre effective pour lutter efficacement contre la pauvreté et la non scolarisation, notamment celle de la jeune fille. Aussi, a-t-elle insisté sur les intrants pédagogiques notamment la distribution des manuels et kits scolaires. Pour plus d'efficacité, il sera procédé, très tôt, à la distribution des manuels scolaires dans les écoles mêmes, de sorte à ce que les élèves puissent vite s'en servir dès la rentrée des classes. Dans ce cadre, il a été annoncé pour les cours préparatoires (Cp) 2.716.656 manuels dont 678.462 ont été distribués. Pour les cours moyens (Cm) 4.072.337 manuels dont 1.717.690 ont été mis à la disposition des inspecteurs de l'enseignement primaire.

Une évaluation particulière pour les élèves déplacés au Libéria ?

Abordant la question des élèves déplacés de l'Ouest qui sont au Libéria ou dans les camps de refugiés, une mission a sera diligentée pour mesurer les capacités d'évaluation desdits élèves. La ministre de l'Education nationale a rassuré qu'ils ne seront pas oubliés, des mesures particulières sont aussi prévues pour eux afin que ces enfants ne ratent pas une année.

Les arriérés dus aux établissements privés seront purgés

La dette de l'Etat vis-à-vis des établissements privés sera purgée. Cela est prévu dans le budget et la ministre a donné toutes les assurances possibles. Aussi, a-t-elle menacé les écoles boutiques. Elles seront purement et simplement fermées, toutes les écoles qui ne répondent pas aux critères fixés par le ministère de l'Education nationale

Jean Prisca

Source:Le Nouveau Réveil

SETH KOKO


 

 

Publié dans Abidjan News

Commenter cet article