Dmitri Medvedev critique le rôle de l’ONU en Côte d’Ivoire

Publié le par sethkokorussie

DIM.jpgLe président russe Dmitri Medvedev a dénoncé jeudi le rôle des casques bleus dans la crise ivoirienne, jugeant que l’ONU avait pris parti et qu’il s’agissait d’une «tendance très dangereuse».

Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo se sont disputés le pouvoir durant plus de quatre mois en Côte d’Ivoire et les forces de Ouattara, avec l’aide des soldats français de l’opération Licorne, ont capturé le président sortant lundi. La résolution 1975 du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Côte d’Ivoire adoptée le 30 mars «parle de l’usage de la force par l’ONU mais pas pour soutenir l’une des parties au conflit», a dit Dmitri Medvedev à la presse en marge d’un sommet en Chine.

«Les Nations unies ne peuvent pas prendre parti et, de facto, c’est ce qui s’est passé», a ajouté le président russe. «Nous avons de sérieuses interrogations sur la direction de l’ONU. Je trouve que c’est une tendance très dangereuse», a poursuivi Dmitri Medvedev, dont le pays dispose d’un droit de veto au Conseil de sécurité.

Source:Reuters

SETH KOKO TV


 

Publié dans Moscou News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article