Côte d’Ivoire : les policiers qui s’adonneront au racket seront radiés, prévient le ministre de l’Intérieur

Publié le par sethkokorussie

bak.jpgABIDJAN – Le ministre ivoirien de l’Intérieur Hamed Bakayoko a menacé jeudi à Abidjan de radier tout policier qui s’adonnera au racket. Le ministre qui intervenait au cours d’une cérémonie de rétrocession des commissariats et brigades de gendarmeries aux policiers et gendarmes professionnels a exhorté les agents de police à reprendre le travail dans leurs locaux réhabilités et à l’exercer dans la probité et la responsabilité. « Notre combat est que vous créer un environnement propice travailliez dans de bonnes conditions. Le gouvernement va dégager les moyens pour que les militaires, les gendarmes et les policiers travaillent dans de bonnes conditions », a déclaré M. Bakayoko. Pour sa part, le ministre délégué à la Défense Paul Koffi Koffi a demandé aux forces de sécurité de rassurer les populations et de permettre à celles-ci de vaquer à leurs occupations en toute sérénité. Le chef d’état-major général des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) le général Soumaïla Bakayoko a demandé aux soldats des FRCI qui occupaient les locaux des gendarmes et des policiers dans les brigades et commissariats qu’ils deviendront désormais une force d’intervention basée dans une caserne. « Chaque fois que cela sera nécessaire, nous allons intervenir pour appuyer la police et la gendarmerie », a expliqué le général. Au plus fort de la crise post-électorale, les ex-combattants des FRCI avaient occupé les brigades et commissariats de police, obligeant les gendarmes et policiers à déserter les lieux. Après des travaux de réhabilitation, le gouvernement ivoirien a décidé de rétrocéder les locaux à leurs anciens occupants afin de la reprise des procédures administratives et judiciaires.

Source:Xinhua

SETH KOKO TV


 

 

Publié dans Vu dans la presse

Commenter cet article