COTE D'IVOIRE: 512 pèlerins quittent Abidjan ce samedi pour la Mecque

Publié le par sethkokorussie

aj.jpgLe premier vol des pèlerins ivoiriens pour l’accomplissement du Hadj décolle samedi à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny. Ils seront au nombre de 512 à l’embarquement.
Avec la modification du circuit des pèlerins ivoiriens, les premiers candidats au Hadj ont reçu ce jeudi, à la direction des cultes sise à Cocody leurs tenues de sacralisation (irames). « Le circuit des pèlerins ivoiriens va connaître une modification, les candidats débuteront le Hadj à la Mecque et finiront à Médine. Toutes les dispositions seront prises pour respecter le nouveau circuit,» avait averti le commissaire du hadj, Krouma lors d’une rencontre avec la communauté musulmane. Le pèlerinage étant le cinquième pilier de l’Islam, il est une obligation pour tout musulman au moins une fois dans sa vie s'il en a les moyens financiers et physiques.
Ce sont donc plus de 5000 musulmans qui sacrifieront à la tradition cette année, contrairement à la précédente édition où ils étaient environ 4500 candidats. Le second vol est prévu dans une semaine selon le chronogramme de départ arrêté par les organisateurs du Hadj 2011. «Je voudrais en même temps rassurer les différentes associations, qu’elles n’ont pas été oubliées et qu’elles ne seront pas oubliées. Nous sommes en train de mettre en place, les différentes structures. Lorsque le temps de la composition arrivera, toutes les associations seront contactées et nous vous communiquerons les critères de choix, les consignes à observer pour que, ensemble nous formions des commissions techniques. Nous ne voulons pas enlever le pain de la bouche de quelqu’un. On ne fait la guerre à personne. C’est pour le bonheur des ivoiriens et pour soigner l’image de marque de notre pays en Arabie saoudite» avait promis Mamadou Krouma. Certainement qu’il a honoré cette promesse puis que, les premiers quittent Abidjan ce samedi pour la Mecque.

Source:koaci.com

ACSCI TV


 

Publié dans Vu dans la presse

Commenter cet article