Cacao / Hébergement du siège de l’ICCO : Le Ghana et la Côte d’Ivoire se battent

Publié le par sethkokorussie

CACOUL’hébergement du siège de l’Organisation internationale du cacao (ICCO). Voilà un sujet qui suscite un lobbying international de la part des deux grands producteurs mondiaux de cacao. La Côte d’Ivoire, qui était bien partie pour héberger le siège de cette instance mondiale, s’est vue handicapée par la crise postélectorale. Au regard des premiers pas posés pour le transfert de ce siège à Abidjan, les autorités actuelles ne veulent pas se laisser ravir cette opportunité. Toutefois, le Ghana, deuxième producteur mondial de cette culture de rente, après avoir exprimé son désir d’héberger sur son territoire le siège de l’ICCO, fait face à une forte concurrence de la Côte d`Ivoire, premier producteur mondial. La délocalisation du siège de l’institution est motivée par le coût élevé des frais de loyer à Londres, la capitale de la Grande Bretagne. D’après une parution du Financial Times (FT), en date du 22 mars dernier, l’idée d’un transfert du siège de l’ICCO de Londres à Abidjan a été entamée depuis une dizaine d`années, mais le projet a été suspendu en raison de la récente crise et le problème d’insécurité qui se posait en Côte d`Ivoire. En plus de cette volonté affichée, toujours selon le journal FT, le chef de l’exécutif ivoirien a donné une période gratuite de dix ans à l’ICCO au cours de laquelle elle aura à construire ses locaux et à s’installer. De son coté, en raison des problèmes évoqués pour la Côte d’Ivoire, le Ghana a exprimé son intérêt d’accueillir le siège de l’ICCO. L`ICCO est un groupe intergouvernemental qui représente les producteurs et les consommateurs de cacao dans le monde. Depuis sa création en 1973, c’est la première fois que l’organisation a décidé de déménager de sa base londonienne de benchmark Nyse Liffe pour raison de rentabilité. Cette question fera partie intégrante de la prochaine réunion semi-annuelle de l’organisation en Equateur. Avec le retour à la normalisation, des experts de l’organisation prédisent que l’idée du transfert du siège en Côte-d`Ivoire pourrait aider à regagner la confiance des délégués.
BS

Le Mandat

Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour    


 
 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prohaines vidéos

Publié dans Abidjan News

Commenter cet article