Après 4 mois d’observation, l’ACSCI fera son analyse de la situation sociale et politique de la Côte d’Ivoire le 3 septembre 2011

Publié le par sethkokorussie

ACMerci à tous et toutes pour le soutien que vous apportez à notre action à travers vos visites. Merci également à tous ceux qui soumettent leurs critiques. Grâce à vous, l’Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne (ACSCI) reçoit un appui à la hauteur du combat qu’elle mène. Merci à nos responsables d'antennes à travers le monde.

 

L’Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne est une cellule de réflexion d’intellectuels qui s’unissent pour la défense des droits des populations.

 Après la chute du régime Gbagbo, notre organisation a observée durant ces 4 derniers mois le nouveau pouvoir ivoirien dans sa gestion dirigée par le Président de la République M. Alassane Ouattara.

Dans notre soucide contribuer à la construction d’une nation juste, démocratique et travailleuse, nous rendrons publique notre analyse de la situation sociale et politique de notre pays le samedi 3 septembre 2011, afin de porter plus haut la voix des populations ivoiriennes.

NB : Ce message sera livré dans une vidéo par M. Seth Koko, Fondateur de l’ACSCI. Une copie de son discours sera transmit à la presse ivoirienne ainsi qu’à la presse internationale. Il faut aussi notez que le retour en Côte d’Ivoire de Seth Koko est pour bientôt. Nous reviendrons vers vous  afin de vous communiquer une date précise.

 Les sujets à analyser :

-          La diplomatie d’ Alassane Ouattara

-          La situation sanitaire des grandes villes

-          L’emploi et le chômage de la jeunesse

-          Quelle action gouvernementale pour le retour de la diaspora?

-          La sécurité est-elle garantie?

-          La santé et la gratuité des soins médicaux

 

Rejoignez nous pour une société civile forte, respectée et consultée par les pouvoirs publics. CLIQUEZ ICI

Pour le comité central

P/O

Le Président du Bureau France

Jean-Pierre Koulibaly

SETTH KOKO TV


 

 

Publié dans notre action

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article